Skip to content
Neurodezign > Tdah

Alimentation et TDAH chez les enfants

Contenu

L’impact de l’alimentation sur le TDAH

Quels aliments favorisent la réduction des symptômes ?

Certains aliments peuvent contribuer à réduire les symptômes du TDAH chez les enfants.

Liste d’aliments à inclure dans leur alimentation :

  • Aliments riches en oméga-3 : Les acides gras oméga-3, présents notamment dans les poissons gras comme le saumon, le thon et les sardines, ainsi que dans les noix et les graines de lin, sont associés à une amélioration de la concentration et du fonctionnement cérébral.
  • Fruits et légumes frais : Les fruits et légumes sont riches en vitamines, minéraux et antioxydants qui favorisent la santé du cerveau. Encouragez la consommation de fruits et légumes colorés comme les baies, les épinards et les carottes.
  • Aliments riches en protéines : Les protéines sont essentielles pour maintenir un niveau d’énergie stable et favoriser la concentration. Optez pour des sources de protéines maigres comme le poulet, la dinde, les œufs et les légumineuses.
  • Céréales complètes : Les céréales complètes sont riches en fibres et en glucides complexes, ce qui aide à maintenir un niveau d’énergie stable tout au long de la journée. Choisissez des options comme l’avoine, le quinoa et le riz brun.
  • Produits laitiers : Les produits laitiers fournissent du calcium et des protéines essentiels pour la croissance et le développement. Optez pour des options faibles en gras comme le lait écrémé, le yaourt grec et le fromage cottage.

Quels aliments doivent être évités car ils peuvent aggraver le TDAH ?

Certains aliments peuvent aggraver les symptômes du TDAH ou avoir un impact négatif sur le comportement des enfants.

Liste des aliments à limiter ou à éviter :

  • Aliments riches en sucres raffinés : Les aliments transformés et riches en sucres ajoutés, comme les bonbons, les boissons gazeuses et les pâtisseries, peuvent entraîner des pics de glycémie suivis de baisses d’énergie et de concentration.
  • Aliments contenant des colorants et des additifs artificiels : Certains colorants alimentaires et additifs artificiels, notamment le colorant rouge #40 et le benzoate de sodium, ont été associés à une augmentation de l’hyperactivité chez certains enfants atteints de TDAH.
  • Gluten et produits laitiers : Certains enfants atteints de TDAH peuvent être sensibles au gluten (protéine présente dans le blé) et aux produits laitiers, ce qui peut entraîner des symptômes digestifs et comportementaux. Il peut être utile d’explorer une alimentation sans gluten ou sans produits laitiers pour voir si cela améliore les symptômes.

Comment maintenir une alimentation équilibrée chez les enfants atteints de TDAH ?

Maintenir une alimentation équilibrée chez les enfants atteints de TDAH implique de privilégier les aliments frais et non transformés tels que les fruits, les légumes et les protéines maigres, tout en limitant les sucres ajoutés et les aliments transformés.

Encourager la consommation d’aliments riches en oméga-3 et planifier des repas réguliers et des collations nutritives sont également essentiels pour favoriser la concentration et maintenir un niveau d’énergie stable.

En impliquant les enfants dans la préparation des repas, on les sensibilise aux choix alimentaires sains et on les encourage à participer activement.

Enfin, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé pour élaborer un plan alimentaire adapté aux besoins individuels de l’enfant atteint de TDAH.

Nous sommes à votre disposition pour vous orienter

Recettes saines pour les enfants atteints de TDAH

Quels sont les petits-déjeuners équilibrés recommandés ?

  • Œufs brouillés : source de protéines essentielles pour maintenir la satiété et la concentration.
  • Yaourt nature : apporte des protéines et des probiotiques pour la santé intestinale.
  • Smoothies aux épinards : combinaison de glucides, de protéines et de graisses saines, ainsi que des vitamines et des minéraux pour une alimentation équilibrée.

Quelles sont les meilleures collations pour maintenir la concentration ?

  • Pommes et carottes : fournissent des fibres et des vitamines, tandis que le beurre d’arachide ou le fromage ajoute des protéines pour une énergie durable.
  • Amandes et noix : riches en acides gras oméga-3 et en antioxydants, bénéfiques pour la santé cérébrale.
  • Bâtonnets de céleri avec du houmous : combinaison de fibres, de protéines et de graisses saines pour maintenir la satiété.

Quels sont les dîners et soupers adaptés pour favoriser le bien-être ?

  • Salade de quinoa : source de protéines végétales, de fibres et de nombreux nutriments essentiels.
  • Poisson cuit au four : riche en acides gras oméga-3, favorisant la santé du cerveau.
  • Poulet rôti : excellente source de protéines maigres, tandis que les patates douces fournissent des glucides complexes pour une énergie durable.
  • Pâtes complètes : riches en fibres et en glucides complexes, offrant une source d’énergie soutenue, surtout lorsqu’elles sont associées à une sauce tomate maison et des boulettes de viande de dinde faibles en gras.

Stratégies pour une alimentation réussie

Comment impliquer les enfants dans la préparation des repas ?

Impliquer les enfants dans la préparation des repas est une excellente façon de les encourager à s’intéresser aux aliments et à développer des habitudes alimentaires saines.

Voici quelques façons de les impliquer :

  • Encouragez-les à choisir des recettes et des aliments lors des courses alimentaires.
  • Invitez-les à participer à la préparation des repas en leur confiant des tâches simples et sécuritaires, comme laver les légumes, mélanger les ingrédients ou mettre la table.
  • Organisez des séances de cuisine en famille où chacun peut partager ses idées et ses préférences.

Comment créer un environnement alimentaire favorable à la maison ?

Créer un environnement alimentaire sain et positif à la maison peut aider à soutenir les choix alimentaires sains des enfants atteints de TDAH. Voici quelques conseils pour créer un tel environnement :

  • Gardez votre cuisine bien approvisionnée en aliments nutritifs, comme des fruits, des légumes, des grains entiers et des protéines maigres.
  • Limitez la présence d’aliments transformés riches en sucres ajoutés, en gras saturés et en additifs alimentaires.
  • Favorisez les repas en famille et créez un cadre agréable et sans stress pendant les repas.
  • Évitez les distractions pendant les repas, comme la télévision ou les appareils électroniques, pour encourager une alimentation consciente.
Picture of Dre Johanne Lévesque Neuropsychologue
Dre Johanne Lévesque Neuropsychologue

Obtenez une consultation rapide pour votre enfant.